Restaurant le Zanzibar au Marin

Logo ZanzibarSur le front de mer du Marin, se situe l’une des meilleures tables de la ville du Marin, le Zanzibar. Ce restaurant a la particularité de travailler avec des produits de la pêche du jour, ramenés par les marins-pêcheurs marinois. Dans cet article, nous allons vous raconter notre dîner.

Webinaire GRATUIT dimanche à 18h30, heure de Paris.

Retour au Pays

Le Zanzibar est cité dans bons nombres de guides touristiques. Autant vous dire que ce point ne nous a pas rassurés. Nous aimons découvrir des restaurants que des connaisseurs nous transmettent de bouche à oreille.

Le restaurant se situe au bord de la mer, après le cimetière, quand on vient de Fort de France. Il est sur 2 étages et le soir il faut aller à l’étage. Nous sommes rapidement accueillis par une hôtesse qui nous place sur une table qui donne sur la baie du Marin. Dommage qu’il fasse nuit, car nous aurions pu profiter de la superbe vue qu’offre cette baie. Il y a aussi des tables qui donnent sur la célèbre église du Marin.

Vue de la baie du Marin depuis le Zanzibar

Pour l’apéritif, nous avons commencé par 2 cocktails : l’éternelle pinacolada que je commande à chaque fois et un morito.

La pinacolada était dans la moyenne. Ce n’est pas la meilleure que j’ai goûtée. 

Pinacolada au Zanzibar

Pour le morito, il avait trop citrons. 

Mojito du Zanzibar

Les cocktails ne sont donc pas leur point fort et si on rajoute le rapport qualité/prix (8 Euros pour la pinacolas et 7,5 euros), je vous conseille de faire l’impasse sur l’apéritif ou sinon prenez un ti-punch!

Nous avons poursuivi avec des acras en entrée. Là encore, ce n’est pas leur spécialité. Même si j’ai déjà mangé pire, ils sont loin de la qualité de ceux de la marchande de Saint Anne.

Acras au zanzibar

A ce moment du repas, notre sentiment est mitigé. L’accueil, le cadre, la décoration et le service sont excellents puisque nos hôtes sont avenants mais le rapport qualité/prix n’y est pas.

Decoration du Zanzibar

Mais ce point de vue, c’était avant d’avoir goûté leurs plats de résistance. Un délice! Voyez plutôt l’originalité des plats.

Ce jour là, en fruits de mer, nous avions le choix entre des brochettes de lambis à l’ananas avec une sauce au beurre et au rhum ou 1 pavé de thon aux graines de sésame servi avec 1 gratin de giraumon. Les pêcheurs avaient ramené ce jour là un énorme thon. C’est ce que nous avons commandé.

Nous avions aussi opté pour le pluma pata negra, indiqué sur la carte comme le meilleur cochon du monde. Le tout est servi avec des frites de manioc et du gratin de giraumon. La serveuse nous prévient qu’il faut compter 20 à 25mn de cuisson. Cela ne nous décourage pas.

Les 2 plats arrivent. La présentation est top !

Le pavé de saumon est recouvert de graines de sésame et la sauce tomate est bien assaisonnée. La cuisson est particulière mais ingénieuse : cuite à l’extérieure et mi-cru à l’intérieur. Cela donne une texture et une saveur intéressante grâce au contraste de cuisson : le fondant du poisson avec le craquant des graines de sésames. Cela vaut largement 20 Euros.

Pavé de thon au Zanzibar

La viande de cochon est un délice, la cuisson est à point. Les frites de manioc que je goûte pour la première fois, sont originales : croustillantes et non grasses. Le gratin de giraumon (sorte de potiron) est bon mais si ce n’est pas mon repas favori. Ce plat n’est pas donné puisqu'il vaut 28 Euros

Plat de cochon au Zanzibar

Autant vous dire qu’après les plats de résistante, nous avions changé d’avis sur la cuisine, même en sachant que la note serait salée.

Sans faire de mauvais jeux de mots, nous décidons de finir notre repas sur une note sucrée.

Nous commandons un tiramisu aux spéculos et au café : mauvaise pioche car certains soirs le tiramisu se compose de fruits tropicaux. Là encore, c’est bon et bien présenté.

Tiramisu du Zanzibar

Nous avions commandé aussi une coupe Zanzibar. Il s’agit de 3 boules de glace avec de la chantilly maison. Une boule cacahuète, 1 boule caramel, 1 boule beurre salé. Le tout pour 10 euros. Alors même si c’est très bon, c’est un peu cher pour ce que c’est. Par exemple, à boule de Neige pour 10 Euros nous avons une composition glacée beaucoup plus copieuse.

Coupe Zanzibar

Vient le moment de l’addition, 94 Euros pour 2 cocktails, 2 bières, 1 plat d’acras, 2 plats de résistances et 2 desserts.

Franchement, même si c’est cher, cela ne m’a pas fait mal, au moment d’introduire ma CB : signe que nous avions très bien mangé. Et puis, vous n’êtes pas obligés de faire comme nous! Faites l’impasse sur les cocktails et les acras.

Le Zanzibar est un restaurant que je vous conseille. Il est un peu plus haut de gamme que le Ti Toques et le Mango Bay d'ailleurs situés un peu plus loin...

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez une autre bonne adresse gîtes et repas en demi pension, réservez une des chambres de Chouloune

Webinaire GRATUIT dimanche à 18h30, heure de Paris.

Retour au Pays

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.