Prendre l'avion à l'aéroport d'Orly pour rentrer en Martinique, Guadeloupe : Ambiances, sensations

Celui qui rentre pendant l'été au pays après 1 ou même plusieurs années de patience saura de quoi je parle. Si en région je n'ai pas réalisé, c'est à Orly que tout prend son sens! L'ambiance n'est pas comme en Février où l'avion est occupé majoritairement de touristes. Là c'est pratiquement que des Antillais qui rentrent au pays.

Webinaire GRATUIT dimanche à 18h30, heure de Paris.

Retour au Pays
Halala, j'avais oublié ce que ça faisait de voir autant d'antillais en même temps!
C'est même bizarre de ressentir cet impression : je redécouvre mes compatriotes.

Ecran Depart Orly

L'accent revient tout naturellement! On reconnait les étudiants, les familles et les locaux qui rentre après un séjour en Métropole!

Je remarque avec amusement que l'antillais continue a se saper pour rentrer au pays : trop tard pour moi j'ai perdu cette habitude.

Après ce premier moment de redécouverte vient l'enregistrement!
L'hôtesse est charmante sauf que j'ai trop de kg et je dois passer à la caisse.

Je constate aussi qu'a force de faire appel a des entreprises de sécurité au plus bas prix, les vigiles sont de moins moins aimables.

Après la police vient le supplice du portique de sécurité. Pas de chance pour moi ce sera la fouille de mon sac et un petit passage au détecteur manuel. "Puis-je regarder dans votre sac ?" Comme si j'avais le choix.

En salle d'embarquement je prend toujours un peu de recul car je n'ai pas envie de participer a la bagarre pour embarquer!
A quoi bon se battre pour s'agglutiner dans cet avion où l'on va passer 8h.
Une fois dans l'avion on s'installe et vient le moment de la montée d'adrénaline.

Salle Embarquement Orly

C'est avec inquiétude qu'on attend son voisin de voyage : ma hantise c'est de tomber a coté d'un mioche détestable. Moi de toute  façon je ne suis pas du genre bavard.

Décollage ! La c'est stressant et grisant : on rentre en aux Antilles. Reste plus qu'a s'occuper en écoutant les musique mis à disposition, attendre le repas et regarder le film. Les 4 premières heures passe vite mais les 4 autres, c'est horrible !

Au bout de 8h on aperçoit son ile : Quel émotion! Je ne devrais pas le dire mais a chaque fois je me dit : "mon dieu si tu m'as laissé arrivé si prêt; laisse moi me poser sans encombre et retrouver ma famille"
Heureusement l'avion se pose, rapidement.
Et là je n'ai jamais compris pourquoi, il y en a, qui se sentent obliger d'applaudir! Mais les gars, le type est payé pour ça!
Disons que c'est une manière d'évacuer la tension.

Il ouvre la porte: je sors... Hum la bouffée de chaleur humide, une odeur si particulière. !!!
On court pour passer à la police et avoir une bonne position prêt des tapis de bagage!

Parfois longtemps car nos amis les bagagistes ne sont pas pressés quand ils ne font pas grève. Une fois la valise obtenue direction la sorti en passant devant les douaniers. Pourvu qu'il n'ait pas envie de faire l'intéressant.
Ouf, je sors et je retrouve enfin ma famille !

C'est les vacances !!!!!!!!!!!!!  Yes Papa !!!!
Anse Caritan

Quelques livres relatifs à cet article


L'avion rassurez-vous : Technique, physiologie et psychologie du voyage aérien à l'usage du passager

Alt=

Webinaire GRATUIT dimanche à 18h30, heure de Paris.

Retour au Pays