Ti Punch : Plus qu’un cocktail à base de rhum, un rituel

Nos rhums agricoles de Martinique et de Guadeloupe sont les meilleurs du monde. A l’origine tord boyaux pour pirates des Caraïbes, la technique s’est affinée pour devenir un véritable art peaufiné depuis bientôt 3 siècles. Le Ti Punch appelé un feu ou un sec, est le symbole des Antilles, la boisson de toutes les circonstances. Nous allons découvrir ici, comment le préparer et le déguster dans les règles de l’art.
Beyond The Beach

Trois variétés de Rhum : le rhum blanc, le rhum paille et le rhum vieux

Le rhum blanc

Rhum Blanc la Mauny

Ce rhum est le plus connu. Il faut cependant bien comprendre qu’il y a une grande différence de goût entre le rhum agricole AOC et le rhum industriel à base de mélasse (un sous produit).

Le rhum blanc s’obtient après une préparation de 3 mois après la distillation. On en trouve de 50°, utilisé pour faire de la pâtisserie selon certains, le 55° pour le ti punch et le 62° très rare qui apparait et disparait au gré des arrêtés préfectoraux.

Pour le rhum blanc, je privilégie toujours le Rhum Blanc la Mauny 55° et 62°, mais c’est surtout à cause de ma famille qui y a travaillé…

Le rhum paille ou ambré

Longtemps en marge des 2 autres, le rhum paille connait un réel plébiscite depuis quelques années. Un très bon artiste de dancehall martiniquais, se fait même appelé L'homme Paille.  

Le rhum paille, est obtenu après vieillissement pendant un an dans de grand fût en bois. Il sert surtout à la préparation de ti punch à déguster

Moi je l’utilise toujours pour relever le goût de mon jus d’orange…

Le rhum vieux

Rhum Vieux la Mauny

Le rhum noble par excellence. C’est un rhum qui vieillit pendant 3 ans minimum dans des fûts en bois de chênes. Plus le fût est petit plus le goût est prononcé, et plus il a du caractère.

Pour les amateurs il existe un net plus ultra : le « rhum hors d’âge » qui lui a vieilli 6 ans.

Ceux qui veulent comparer avec l’occident pourront rapprocher le rhum vieux à du bon whisky.

Nous buvons le rhum vieux coca ici, comme certains font du whisky coca.

En 2012, le rhum vieux Saint-James quintessence de 8 ans décroche la médaille d'or à la foire agricole de Paris. C'est aussi le cas de l'Habitation Saint-Etienne(HSE) avec son rhum extra vieux 2002 Sherry finish

La recette Ti Punch

Ce punch est un pillier de notre culture antillaise. C’est autour de lui que se réunissent amis, c’est avec lui que se réconcilient les ennemis. Il permet de souhaiter la bienvenue aux étrangers.  C’est avec lui que nos grand parent partaient aux champs (le 1er Ti Punch de la journée est appelé décollage) Il est là dans toutes les situations.

 Bref le Ti Punch, appelé « un feu » est à respecter, il y a tout un rituel que nous allons voir maintenant.

Préparation

Traditionnellement, le maitre de maison fait amener (par sa femme ou ses enfants) la bouteille de rhum, les morceaux de citrons fraichement coupés, disposé dans une petite assiette et le sucre de canne (le sucre de canne peut être remplacé par du sirop batterie)

Une fois disposés sur la table, les femmes et les enfants laissent les invités entre eux. Chacun commence à préparer son petit punch en récupérant et en écrasant dans le verre un zeste de citron et 1 à 2 cuillerées de sucre.

Ensuite  c’est le maitre de maison qui sert le rhum. Quand l’invité pense qu’il a assez de rhum, il doit dire « To, c’est bon »

Certain préfère laisser l'invité choisir la force de son punch...

Comme vous l’avez compris cette boisson est surtout une boisson d’homme. Mais la modernité aidant, les femmes commencent à nous accompagner, bien qu’elles se rabattent souvent sur le punch coco

Dosage

 Il n’y a pas vraiment de dosage, je conseille 1 mesure de sirop de sucre de canne ou 2 cuillerées à café de sucre pour 8 mesures de rhum blanc ou mieux de rhum paille.

Certains osent mettre des glaçons dans le ti punch : une hérésie, même une insulte qui a tendance à se généraliser. Ce n’est pas un pastis mais un Ti Punch !!!

Dégustation

2 techniques cohabitent. La technique du « sec » et la technique de la petite gorgés tout en remuant.

La technique du  Sec

Cette technique est celle des « mâles », les vrais.

Après avoir préparé le punch, il faut prendre le verre et le descendre d’un trait. Mais attention, l’ultime honte c’est de se rabattre directement après, sur le verre d’eau mis à disposition à côté. De même, il faut éviter de tousser ou d’avoir les yeux rouges après, sinon c’est la moquerie assurée.

Je vous le dit tout de suite, je ne déguste pas le rhum de cette manière car on n’apprécie pas correctement l’arôme et on récupère juste la superbe bouffée qui explose la gorge, brule l’estomac et qui remonte dans la tête en moins de 2 secondes…

La technique des petites gorgées en remuant le verre


Si vous n’avez pas l’habitude, s’il vous plait ne vous laissez pas avoir par ces messieurs qui veulent s’amuser à vos dépends !!

Prenez le ti punch, remuez le dans le sens des aiguilles d’une montre pour continuer à mélanger le sucre et avaler par petites gorgées. Appréciez le goût inoubliable sur votre langue, sentez cette petite gorgée traversée votre gorge et ressentez cette chaleur que vous avez à votre estomac.

Quand vous serez plus expérimentez vous aurez largement le temps de pratiquer le « sec ».

Conclusion

Voilà, j’espère qu’à travers cette article vous avez pu découvrir non pas la recette qui très simple, mais tout le cérémonial autour du Ti punch. Comme tous les apéritifs (pastis, vodka), il y a une tradition et une manière de le boire. C’est trop dommage de voir que certains ne l’utilisent que pour monter le plus rapidement possible en état d’ivresse ! D’ailleurs n’oubliez pas que l’abus d’alcool et surtout de rhum est dangereux pour la santé.

Pour approfondir

Si vous recevez des amis, utilisez notre calculateur de boissons pour acheter la bonne quantité d'alcool car l'alcool coûte cher !!!


Le grand livre des cocktails au rhum


La fabuleuse aventure du rhum

Commentaires

1. Le par Laetitia /Côté apéritif

Bravo pour cet article ! Chez www.cote-aperitif.com, nous adorons le bon rhum et le ti-punch que j'ai découvert il y a de cela quelques années chez des amis martiniquais !

2. Le par 435

Bonjour,

Merci beaucoup pour cet intéressant article!

Cordialement,

3. Le par tini

Après 3 voyages en Martinique!!j'apprécie le "vrai TI-punch" que mes amis Martiniquais m'ont fait connaître. Et ce rhum, quelle saveur!!d'ailleurs j'ai goûté à peu près ttes les marques, et même goûté celui à 70° au bas de la colonne de distillation à La Mauny!!ça décoiffe!

4. Le par Jordyn Chari

Merci pour ces infos, ca va beaucoup me servir.

5. Le par Shane Muenstermann

J'aimerai avoir plus d'informations sur ce theme. Ou pourrais je en trouver s'il vous plait.

6. Le par Laura Mangione

Ton blog est vraiment bien redige. J'espere que tu vas continuer a nous faire d'aussi bon articles.

7. Le par Ti punch

le ti punch, ahh, le cocktail parfait... merci pour la recette !!

8. Le par Tom

J'ai été plus que sublimer par ton article.
Tellement je le suis je fonce a INT***** acheter du Rhum malheureusement il ne vient pas de Martinique, je pratiquerait dés ce soir le Ti-punch et certainement dans les 2 manières de le boire !
Merci beaucoup, mais je trouve que tous cela manque d'ingrédient j'aime bien en faire des grands bols (j'ai zaper le nom) et y mélanger avec du jus de banane ainsi que du kiwi en rajoutant de la cannelle, du gingembre et bien d'autre fruit exotique.

===========================================

Réponse : Bonjour Tom, Merci pour le commentaire. Le grand bol comme tu l'appelles c'est le punch qui n'a d'ailleurs rien à voir à part le rhum. En effet le Ti-Punch c'est assez sec, alors que le punch c'est plus du jus alcoolisé, ce qui est assez traite d'ailleurs car on ne sens pas toujours le rhum.

9. Le par vincentk

C'est bien rédigé et bien clair, sauf que je viens de me payer un litre de la Mauny 50 parce qu'il y avait rien d'autre dans le magasin et que, décidément, je préfère définitivement le blanc de Gwadeloupe moins parfumé mais décidément plus "canné" pour la saveur.
Mais ça n'est qu'une question de goût... Sinon les Antilles Françaises sont décidément les meilleures: avez vous gouté aux rhums des Antilles anciennement britanniques ou, pire, espagnoles? Franchement, y'a pas foto !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.