Le Château Dubuc à Tartane en Martinique

Le chateau Dubuc est proche de notre petit studio à Tartane en Martinique. Ce site touristique incontournable est situé à l'accès à la piste de la randonnée de la presqu'ile de la Caravelle de Tartane, qui donne aussi accès à la baie au Trésor. Les origines du Château Dubuc remontent au 17e siècle avec Pierre du Buc. Né en Normandie, l’écuyer Pierre du Buc est poursuivi par les mousquetaires du Roi et se retrouve contraint de se réfugier dans les Antilles.

 

Beyond The Beach

Il apporte la victoire dans une guerre qui oppose les indiens aux colons. Cela lui vaudra ainsi s’être récompensé par la dotation d’une grande concession dans la commune de la Trinité. Pierre du Buc se lance dans la culture de tabac et de canne à sucre ce qui lui permet de faire fortune. Sa famille prospère mais il faut attendre son petit fils Louis du Buc du Galion pour voir la construction du Château Dubuc.

Partir à la découverte de la commune de la Trinité

La Trinité est une commune du département de la Martinique.

On y retrouve le fameux village de Tartane ainsi que la presqu’île de la Caravelle.

Le village de Tartane est devenu au fil des années un endroit apprécié des surfeurs. La presqu’île de la Caravelle pour sa part abrite une réserve naturelle d’une superficie de 400 hectares.

Au bout de la presqu’île de la Caravelle on aperçoit les vestiges du château Dubuc. Selon la légende, il semblerait que la famille Dubuc ne se soit pas seulement enrichie grâce au commerce de tabac et de canne à sucre.

On y raconte que l’endroit aurait été le théâtre de diverses activités clandestines.

A propos du château Dubuc

Après la guerre opposant les colons et les indiens caraïbes, Pierre Dubuc devient en 1671, propriétaire d’une grande concession sise à Trinité, particulièrement dans le village de Tartane.

Ce capital lui permet de se lancer dans la culture de canne à sucre, de tabac mais également de café et de cacao.

On raconte même que ses cacaos étaient particulièrement appréciés de la cour de Versailles. Il en approvisionnait cette dernière pour agrémenter les salons culturels qui y étaient organisés.

La concession de la famille Dubuc s’étend jusqu’à la Caravelle avec Balthazar Dubuc, le fils de Pierre Dubuc. Mais il faut attendre son petit-fils, Louis du Buc du Galion pour que la construction de l’habitation de la Caravelle, devenant Château Dubuc prenne forme.

Un château en décomposition

Le château Dubuc est victime une première fois en 1727 d’un tremblement de terre puis d’un cyclone.

Ces deux cataclysmes naturels amorcent la destruction progressive de l’édifice. Près d’une trentaine d’années plus tard, la dégradation du château est de plus en plus apparente.

Jusqu’en 1794, la famille Dubuc reste la propriétaire de l’édifice.

Ce dernier fait ensuite l’objet d’un pillage par les anglais tel que les Dubuc partent en France pour se réfugier.

Le château est assiégé pour faire office de pavillon de chasse.

L’année 1815 marque sa mise à l’abandon.

Depuis, le Parc Naturel Régional en a fait l’acquisition et entreprend des travaux de réhabilitation, notamment pour abriter un musée.

Mystères autour du château Dubuc

Devenu un site touristique par excellence, le château est considéré comme un des endroits les plus visités de la presqu’île de la Caravelle.

De plus, diverses légendes tournent autour du château, augmentant l’intérêt des touristes à son égard.

En effet, on remarque que les entrepôts du bâtiment sont anormalement grands pour contenir uniquement de la canne à sucre. Tout porte à croire que la famille Dubuc se lançait dans la contrebande d’esclaves.

D’autant plus que l’isolement du château facilite l’activité. D’ailleurs, on retrouve des graffiti dans les murs de l’habitation qui porte à croire qu’il s’agit d’inscriptions faites par des esclaves enfermés dans le bâtiment.

Visiter le château Dubuc à la Trinité

La visite du château Dubuc s’intègre parfaitement dans le cadre d’une randonnée à travers la réserve naturelle de la presqu’île Caravelle.

Il ne faut pas s’attendre à découvrir un grand château exceptionnel mais surtout les vestiges d’un édifice qui a dominé la presqu’île de la Caravelle au 17e et 18e siècle.

Les travaux effectués sur le château ont permis de reconstituer divers objets de l’époque, retraçant le quotidien des habitants d’antan. On y retrouve notamment une case à eau ou encore un four à chaux et bien d’autres objets.

La vue offerte à partir du château est exceptionnelle, on peut admirer la baie du trésor et laisser le temps en suspens.

On peut compléter l’expédition par une visite du phare de la Caravelle.

Le site est ouvert tous les jours de 9 heures à 16h30. Bien entendu, ne pas oublier d’emmener son appareil photo pour immortaliser la visite.

Autres monuments de la Trinité

Bien entendu, lorsqu’on évoque la Martinique, on pense à ses plages et aux longues journées de farniente.

La commune de Trinité possède également sa part de belles plages.

Il s’agit notamment de la plage de Cosmy, de l’Autre-Bord ainsi que celle des Raisiniers.

Les férus de surf ne manqueront pas de poser leur planche à l'Anse Bonneville, la plage des surfeurs de Tartane. Il ne faut pas non plus oublier de faire un saut du côté de la Cascade de bô la Riviè.

L’endroit est idéal pour les familles en quête de dépaysement.

Divers loisirs sont mis à la disposition des petits comme des grands.

Bien entendu, l’attraction phare de l’endroit reste la baignade sous la cascade.

Ne pas oublier d’apporter des bouées de protection pour les plus jeunes.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.